La parole à… Olivier Michel

Discipline transversale de la médecine, l’immuno-allergologie possède son propre certificat d’université à l’ULB. Une formation organisée depuis le début des années 2000. On fait le point avec le Professeur Olivier Michel.

HeLSci : comment est née la formation en Immuno-allergologie clinique ?

Olivier Michel : au tout départ, il s’agit d’une initiative de Michel Goldman et de la Faculté de Médecine de l’ULB, qui désiraient lancer une formation en immuno-allergologie clinique basée principalement sur des études de cas cliniques. Dès 2001, la formation est devenue un DES sous l’impulsion de Georges Casimir, Françoise Mascart et moi-même. Les premières années furent modestes mais la formation a rapidement évolué en une structure modulaire. Cette structure existe encore actuellement et elle est mise à jour au fil des années. Nous organisons notamment un module de base en immunologie, essentiel à la compréhension et au traitement des maladies allergiques. Depuis le lancement de la formation, 150 personnes ont suivi notre formation et plus de 60 participants ont été diplômés.

HeLSci : quelle est l’importance de l’immuno-allergologie pour le secteur de la santé ?

Olivier Michel : l’immuno-allergologie a un rôle à jouer dans toutes les maladies chroniques non-transmissibles, les « Non-Communicable Diseases (NCDs) ». On y retrouve trois grands groupes : les maladies allergiques (comme l’asthme pour ne citer que cet exemple), les maladies auto-immunitaires (comme certaines maladies des reins ou de la peau – par exemple le lupus -, les maladies rhumatismales auto-immunes…) et les déficits immunitaires congénitaux (primaires) qui peuvent être responsables d’infections importantes et de certains cancer.

L’immuno-allergologie est un domaine transdisciplinaire, qui englobe de nombreuses spécialités. Raison pour laquelle notre formation est ouverte à plusieurs spécialités, car nous apportons une approche transversale de la médecine qui s’intéresse au patient dans son ensemble (et non à un organe en particulier).

HeLSci : quelles sont les forces du Certificat d’Université en Immuno-allergologie clinique de l’ULB ?

Olivier Michel : nos intervenants sont les principaux atouts de la formation : nous avons la chance de travailler avec des académiques de plusieurs universités, associés à des praticiens, des personnes de terrain reconnues dans certains domaines spécifiques. De plus, notre collège d’enseignement est très dynamique et de nouveaux enseignants apparaissent régulièrement car le secteur de la santé – et de l’immuno-allergologie en particulier – est en constante évolution.

Le Professeur Olivier Michel, Responsable académique du Certificat en Immuno-allergologie clinique de l’ULB

Une réflexion au sujet de « La parole à… Olivier Michel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *